Rappel concernant l'utilisation des accus

Rappel concernant l’utilisation des accus :


- Transportez toujours vos accus dans une boîte de protection ; ne les jetez jamais dans le fond d’un sac ou dans une poche : un simple contact malencontreux avec du métal peut provoquer des accidents graves entraînant des dommages matériels et corporels

- Quand le plastique de protection est endommagé, rewrappez vos accus ou changez les. - Si votre mod est équipé d’un top cap hybride (sans pin), assurez vous que le pin de votre atomiseur ressorte correctement du connecteur, sinon c’est le court-circuit.

- Testez toujours vos résistances avec un ohmmètre avant de visser l’atomiseur sur votre mod.

- Plus la résistance mesurée en ohm (Ω) est basse, plus il est important de s’assurer que les accus tiennent une importante décharge en ampères (A)

- Plus un accu est petit, plus sa décharge et sa capacité sont faibles, évitez donc les 18350 pour de la très basse résistance.

- Pour une utilisation dans une box avec plusieurs accus, utilisez les mêmes accus, de la même marque, avec un nombre de cycle de charge et décharge à peu prêt équivalent.

- N'empilez pas des accus dans un mod mécanique. 2 accus en série dans un mod vous délivrent 8,4 v mais pour l’ampérage d’un seul accu. 2 accus en parallèle dans une box délivrent le double de leur ampérage respectif pour une tension maximum de 4,2 v.

 

Quel atomiseur choisir ?

L'atomiseur est souvent composé d'une résistance, d'une mèche ou bourre en coton ou fibre de verre, et d'un réservoir ou d'une cartouche contenant le e-liquide destiné à être vaporisé. Les batteries classiques ont l'avantage d'avoir une connectique universelle et vous pourrez donc y visser directement le matériel de votre choix.

Il existe d'innombrables types d'atomiseurs et le choix portera principalement sur : 

-  la contenance (les grandes capacités permettant de remplir moins souvent et de ne pas avoir à transporter les flacons de e-liquide)
- les sensations recherchées (chaleur, vapeur, saveur, en fonction des résistances)

Déclinaisons conseillées pour les résistances :
1.5 Ω : batterie de 3.3 V à 4.2 V
1.8 Ω : batterie de 3.6 V à 4.5 V
2.2 Ω : batterie de 3.7 V à 4.8 V
2.5 Ω : batterie de 4.2 V à 5.5 V
2.8 Ω : batterie de 4.4 V à 6 V

Plus la valeur de la résistance est basse (proche de 0), meilleure sera la chauffe : le hit sera renforcé et le volume de vapeur plus important. Cependant, la température de l'atomiseur peut changer considérablement le goût de la vapeur pour un même e-liquide. Il est conseillé d'éviter une valeur de résistance trop basse qui entraînerait une chauffe trop importante, une évaporation trop rapide du e-liquide et un goût âcre ou de brûlé. 

La plupart des modèles sont aujourd'hui équipés de résistances interchangeables, qui permettent de remplacer seulement la partie défectueuse : la mèche et la résistance.
La durée de vie d'une résistance varie en fonction de la composition du e-liquide, de l'intensité d'utilisation. Pour une utilisation optimale, elle sera à changer tous les 30 ml en moyenne.

Voici une brochure réalisée par l'Association Indépendante des Utilisateurs de la Cigarette Électronique (AIDUCE - http://www.aiduce.fr/) qui devrait permettre un premier éclairage sur les clearomiseurs les plus répandus :

Quel e-liquide choisir ?

Pour choisir son e-Liquide, 3 critères sont à prendre en compte : la composition du e-liquide, le taux de nicotine, la saveur.

La base d’un e-liquide est constituée d’un mélange de glycérine végétale et de propylène-glycol (l’un provoquant beaucoup de vapeur, l’autre apportant plus de "hit").

Visqueux, incolore, le propylène glycol a une légère saveur sucrée. Très avide d'eau, il convient de bien penser à s'hydrater pour compenser l'effet asséchant des e-liquides fortement dosés en propylène glycol.
La glycérine végétale a un goût sucré qui peut dénaturer certains arômes et grande sa viscosité facilite l'encrassage des atomiseurs.

S’y ajoutent des arômes alimentaires naturels ou artificiels, parfois de l’eau, de l’alcool ou de l’acide citrique comme conservateur, plus ou moins de nicotine (la dose minimale étant de 0 mg/ml et la maximale autorisée de 20 mg/ml).


Le choix du taux de nicotine dépend de votre consommation actuelle, mais aussi et surtout, le dosage sera à augmenter ou à diminuer en fonction de la sensation recherchée.

Voici pour exemple une table de correspondance des équivalences théoriques  :

18 mg : cigarettes fortes ou sans filtre

12 mg : cigarettes blondes classiques

6 mg : cigarettes light ou extra light

Les e-liquides dépourvus de nicotine fournissent un "hit" de moindre qualité, mais certains arômes (épices, menthe...) peuvent le renforcer.

 

Comment bien doser la nicotine de son e-cigarette

Le Pr Jean-François Etter, dans son ouvrage "La vérité sur la cigarette électronique", nous indique ceci :

"Le risque de surdosage chez les fumeurs et les vapoteurs est quasiment inexistant, en raison d'un phénomène inconscient connu sous le nom d'"autotitration", semblable au phénomène de satiété. Quand le niveau de nicotine dans le sang est suffisant, le cerveau du fumeur ou du vapoteur lui indique qu'il peut suspendre sa consommation.
Nous vous recommandons de ne pas sous-doser la nicotine de votre e-liquide, afin d'éviter les symptômes de sevrage du tabac (troubles de l'humeur, besoin impérieux de fumer, etc) qui risquent de vous pousser à rallumer une cigarette !"

 

Quant à la saveur, libre à vous d’explorer les arômes pour un plaisir différent à chaque flacon... 

Le plaisir de la vape dépend de nombreux facteurs : le dosage de la nicotine, la densité de la vapeur, la puissance du "hit", l'arôme… Un e-liquide sous-dosé ne vous procurera pas les sensations recherchées. Surdosé, il vous fera tourner la tête et/ou tousser. Chaque individu est différent et le dosage inscrit sur le flacon ne suffit donc pas à déterminer ce qui vous convient : nos boutiques sont là pour vous permettre de goûter et d'essayer !

 

Il existe de nombreuses marques d’e-liquides. Par principe, évitez de vapoter des e-liquides dont vous ne pouvez avoir la composition et la provenance détaillée.

Deux précautions valent mieux qu'une : La nicotine est toxique par contact avec la peau. Si de la nicotine a été renversée renversée sur la peau, lavez abondamment à l'eau et au savon. Si vous soupçonnez un cas d'intoxication à la nicotine, appelez le 15 (SAMU).

 

 

 

Quelle eCig choisir ?

Pour bien choisir son vaporisateur personnel trois questions se posent à vous :

- Quelle est ma consommation actuelle de cigarettes par jour ?

La réponse va vous permettre de déterminer approximativement vos besoins en terme d'autonomie.

En général, nous retenons une utilisation moyenne de 100 mah/h pour un fumeur de 15 à 20 cigarettes/jour, soit environ 1600 mah sur une journée de 16 h  et 800 mah pour un fumeur d'1 demi paquet.

- Suis-je plutôt nomade ou sédentaire ?

Plus la capacité de votre batterie sera importante, plus elle sera imposante et lourde.
Si vous préférez un petit format de batterie, demandez-vous comment vous pourrez charger votre batterie durant votre journée.
Il est généralement conseillé d'avoir 2 batteries à portée de main pour pouvoir vaper avec l'une pendant que l'autre charge. Mais si vous êtes souvent à proximité d'un port USB, un modèle avec passthrough vous permettra de vaper durant la charge.
Si vous êtes un fumeur éloigné de toute source électrique durant la journée, il existe également des boîtiers de chargement portables (PCC). 

- Quel type d'e-cig me conviendrait ?

Le poids, l'aspect et l'autonomie sont une chose, pouvoir jouer du voltage et du wattage en est une autre. Le voltage de la batterie et la résistance de l'atomiseur déterminent la vitesse de production de la vapeur, sa température, sa quantité et sa densité. Certaines batteries et MODs permettent ainsi de varier la tension électrique, pour les vapers plus exigeants qui préfèrent combiner leur matériel en fonction de leurs envies. 

Et enfin, pour vous éclairer encore plus précisément dans votre choix, voici une brochure publiée par l'’Association Indépendante des Utilisateurs de la Cigarette Électronique (AIDUCE - http://www.aiduce.fr/) :

Glossaire

Atomiseur : Un atomiseur est un dispositif qui, par sa chaleur, transforme l'e-liquide en vapeur, constitué principalement d'un filament ou d'une tresse métallique chauffée à l'électricité. L'atomiseur se visse ou se fixe sur la batterie. Il est activé soit manuellement (par un interrupteur : switch), soit de manière pneumatique (lorsque l'utilisateur tire une bouffée, sans actionner d'interrupteur).

Batterie : La batterie est l'élément qui alimente l'ensemble de la cigarette électronique.

Bourre : Un morceau de coton ou de fibre de polymère ou de maille métallique placé dans une cartouche, qui retient l’e-liquide en agissant comme une éponge.

Cartomiseur (carto) : Le cartomiseur est un type de cartouche contenant l'atomiseur et la bourre en un seul et même élément (la plupart des clearomiseurs n'utilisent pas de bourre pour leur fonctionnement).

Cartouche : Le petit récipient contenant l’e-liquide.

Clearomiseur : Le clearomiseur est une sorte de cartomiseur qui, à la différence de ce dernier, n'utilise pas de bourre*. Un système de mèches agit par capillarité pour alimenter l'atomiseur et la vaporisation du e-liquide.

Coil : Le coil est la résistance de l’atomiseur, permettant de chauffer l’e-liquide. Il comprend un élément chauffant (filament ou tresse), parfois deux (dual coil). On parle aussi de bobine.

Cut-off : Interruption automatique du processus de chauffage dès que l’utilisateur prend une bouffée trop longue (généralement après cinq secondes). Cette fonction de sécurité, qui n’est pas disponible sur tous les modèles, empêche l’atomiseur de surchauffer.

DIY : Certains vapoteurs mélangent, fabriquent leurs e-liquides ou modifient leurs e-cigarettes ("faites-le vous-même").

Drip Tip :Le drip tip est un petit embout buccal en plastique, aluminium, acier, bois, teflon ou autres matériaux, qui sert à l'aspiration.

Dry smoking / Dripping : Le dry smoking consiste à ajouter quelques gouttes d’e-liquide directement sur l’atomiseur, sans recourir à une cartouche. Certains vapoteurs favorisent cette méthode, qui améliore le goût de la vapeur et produit un meilleur «hit».

eGO/510 : Il s’agit de modèles de cigarette électronique produits pas plusieurs fabricants en Chine. Les cigarettes eGo et 510 sont les modèles les plus couramment utilisés et leurs connectiques sont devenues de fait, universelles.

E-liquide : Préparation utilisée pour produire de la vapeur, disponible en cartouches ou en bouteilles de contenances variables, composée principalement de glycérine végétale et de propylène glycol, et pouvant contenir ou non de la nicotine.

Glycérine végétale : Aussi appelée «glycérol», c’est l’une des principales composantes des e-liquides, souvent mélangée à du propylène glycol. La VG sert aussi d’additif dans certains médicaments, aliments et boissons, ainsi que dans le tabac à mâcher ou à chiquer.

Hit : Le «hit» désigne la sensation très spécifique ressentie par les fumeurs et les vapoteurs quand ils inhalent de la nicotine dans la fumée ou la vapeur. Il est associé à la sensation immédiate de plaisir provoquée par la libération de dopamine dans le cerveau par suite de l’inhalation de nicotine. Sa puissance dépend de la teneur en nicotine de l'e-liquide et de la densité de la vapeur – plus elles sont importantes, plus le "hit" est fort.

Juice : synonyme d’e-liquide

Kit : Boite de démarrage contenant généralement une ou deux e-cigarettes, un chargeur

LED : (Light Emitting Diode) Diode électroluminescente de couleur qui s’allume sur certains modèles d’e-cigarettes

Mèche : (cf bourre)

Mod : Les mods sont une déclinaison de la cigarette électronique traditionnelle et remplissent le même rôle, mais fonctionnent par le biais de boîte ou de tube et sont plus imposants que les modèles de base. Souvent «customisés », ils permettent de nombreuses possibilités d’adaptation d’atomiseurs et tanks et l'utilisation de batteries de fortes autonomies.

Mod full méca :
Mod mécanique, sans électronique, qui ne doit son fonctionnement et sa puissance qu'à la seule charge et décharge de son accu.

Modeur : Une personne qui fabrique ses e-liquides, modifie ses appareils ou utilise des mods.

Nicotine : Un excitant, ne provoquant pas de pathologie cardiaque (apparemment) mais pouvant aggraver celles existantes. Il ne serait pas cancérigène et serait toxique a très haute dose (faites attention aux jeunes enfants avec les flacons et veillez à la sécurité enfant !)

Passthrough : Le passthrough est un système qui permet de relier l’e-cigarette à un ordinateur par un câble USB, qui permet généralement de vapoter sans se soucier de la durée de la batterie.

Propylène glycol : Un des principaux composants des e-liquides, souvent mélangé avec de la glycérine végétale (VG, glycérol). Le PG et la VG ont des effets voisins, toutefois le PG est un meilleur vecteur d’arômes que la VG, qui produit plus de vapeur. Utilisé comme agent humectant par l’industrie du tabac, le PG est un addictif alimentaire autorisé (E 1520) et un excipient pharmaceutique courant. Sous forme de vapeur, il simule la fumée dans les nights-clubs et le spectacle vivant.

Résistance : La résistance de l'atomiseur permet de jouer avec la tension de la batterie pour obtenir une température optimale ou une chauffe plus ou moins rapide du filament, une densité et quantité de vapeur appropriée, ainsi que le fameux "hit" recherché. Elle est mesurée en ohms.

Low Résistance :
ce sont des atomiseurs à basse résistance, en général 1.5 ohms, qui augmentent les sensations de hit et la production de vapeur.

Sub-ohm : Consiste à obtenir une chauffe intense et rapide de la résistance de l'atomiseur avec une résistance inférieure à 1 ohm. Attention, il est essentiel de ne pas descendre la résistance à un niveau inférieur à ce qui est permis par l'accu et de ne jamais utiliser d'accu déformé ou endommagé !

Switch : Le switch est le bouton d’activation de la batterie. Sur une batterie automatique, le switch est électronique et se déclenche à l’aspiration. Sur une batterie manuelle, il s’agit d’un petit bouton placé sur la batterie que l’on enclenche lors de l’aspiration.

Tank : Un tank est le contenant en plastique, métal ou verre, du e-liquide

Tresse : Maillage métallique de l’atomiseur (résistance) qui, comme le filament d’une ampoule, chauffe lors du passage de l'électricité

Tueuse : Terme fréquemment utilisé dans les forums de discussion autour de la cigarette électronique pour désigner la cigarette de tabac

Vaper/vapoter : Aspirer la vapeur produite par une e-cigarette en chauffant un e-liquide

Vapologie : L’étymologie du mot s’appuie sur le terme courant de la "vape" et le grec "lógos" (science , discours). La vapologie est l’art de la perception des saveurs en inhalation

Copyright 2016 by Ckom-conseil Création de site internet Paris - All rights reserved Compatible Responsive Design Ipad, Iphone & Android